Get Adobe Flash player

Retour de Carte N° 351 d’Elisabeth Lapoléon

 

S’extasier devant un vol de canards sauvages ou devant la première rose du jardin,

Regarder partir un train sans réaliser que c’est le vôtre,

Rêver à  la vue d’un nuage qui lui ressemble le temps d’une seconde,

Oubliez l’endroit où vous avez garé votre voiture, perdre ses clés, oublier le prix du pain….

Ah! Douces étourderies  et rêveries de l’Amour !!!!

Mais… Comment je m’appelle déjà ?

Ah! Oui! Élisabeth !!

 

Laisser un commentaire